Edito

Edito

Comme l’arc en ciel déploie ses couleurs
Quand l’orage féconde la lumière,
Nous devons dépasser la stupeur
Et surmonter ce que nous avons vécu hier :
 
Le silence , la distance et l’absence.
La terre, la mer et les mystères,
La crainte, les plaintes et les contraintes,
La peur, la douleur et la pesanteur.
 
Le printemps est passé, très discret
Porteur d’un humble renouveau...
Mais l’été, heureux, lui est bien arrivé
Avec l’enthousiasme des jours nouveaux.
 
La chance, le bon sens et les présences,
Les anniversaires, l’itinéraire et le nécessaire,
Les empreintes, les pointes et la pinte,
Le chanteur, le promeneur et le navigateur !
 
Pierre-Yves Mahieu,
Maire de Cancale
Conseiller départemental